« Après une forte hausse, le prix de l’immobilier arlésien marque un peu le pas »

Sofia El Allaki
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La demande immobilière ne faiblit pas à Arles, ni dans sa proche périphérie, même si le marché ralentit légèrement en cette fin d’année. Partons à la découverte de ce marché immobilier recherché en compagnie de Laurent Avarezi, gérant de Century 21 Arelate Immo.

Image
vue-aerienne-arles-seloger
À 40 minutes de la Méditerranée, Arles est une ville très appréciée des acquéreurs. © Oleg_P – Shutterstock

Quel est l’état du marché immobilier arlésien ?

Malgré un léger ralentissement du marché ces derniers mois, il reste dynamique. Cette diminution d’activité est très certainement due au taux d’usure et à l’augmentation des taux d’intérêt. La demande demeure particulièrement forte dans la ville et nous manquons, actuellement, de biens à vendre pour y répondre pleinement. Concernant les prix de vente, depuis la crise sanitaire, ils ont progressé de 15 à 20 %. Depuis peu, ils se stabilisent.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Arles est essentiellement un marché de résidences principales. Nos clients sont âgés, en moyenne, de 40 à 50 ans et disposent d’un budget compris entre 220 000 et 330 000 €. Ils sont à 80 % originaires de la région, les 20 % restant viennent d’autres régions, principalement du nord de la France. Actuellement, les primo-accédants et les investisseurs sont peu présents sur le marché.

Quels sont les secteurs les plus recherchés ?

La demande est importante dans le centre-ville arlésien. Les acheteurs souhaitent être proches des commodités. Depuis la crise sanitaire, ils privilégient, également, la première couronne arlésienne.

En moyenne, le prix immobilier à Arles est de 2 889 €/m².

Quels sont les biens qui se vendent le mieux à Arles ?

Les appartements trouvent rapidement preneurs. De nombreux programmes immobiliers neufs vont être commercialisés d’ici l’année prochaine pour répondre à la demande. La présence d’un espace extérieur est un plus, mais ce n’est plus un incontournable comme cela l’était au lendemain des différentes périodes de confinement.

Quel est le délai moyen pour vendre ?

Les délais de vente sont identiques à ceux observés l’année dernière. À Arles, il faut compter, en moyenne, 70 jours entre la mise en vente d’un bien et la réception d’une proposition d’achat.

Quel conseil donner au futur acquéreur d'un bien à Arles ?

Au regard du durcissement des conditions d’emprunt, il est essentiel de valider son enveloppe budgétaire, en amont, auprès de sa banque et d’un courtier. Cela permet de se positionner rapidement si un bien correspond à ses critères de recherche.

Quel avenir pour le marché immobilier arlésien ?

Je suis confiant car notre activité est en plein essor malgré le ralentissement actuel du marché. Nous mettons à profit les nouveaux outils digitaux développés par Century 21 durant la crise sanitaire comme les visites virtuelles en 3D pour poursuivre notre développement. Le déménagement prochain de nos locaux devrait également dynamiser l’agence.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Laurent Avarezi
Century 21 Arelate Immo, Agence Immobilière, 3 av Sadi Carnot, 13200 Arles
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...