« A Juan-les-Pins, certains biens se vendent en moins de 24 heures »

13 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Rien ne semble remettre en question la tendance haussière du marché immobilier de Juan-les-Pins. Une situation que nous confirme Laurent Noiret, gérant de Tanit Immobilier, spécialiste de Juan-les-Pins.

Image
juan-les-pins-seloger
À Juan-les-Pins, certains appartements offrent une magnifique vue sur la mer. © Alexandre Rotenberg – Shutterstock

Pourriez-vous nous dresser l'état du marché immobilier ?

Il est toujours aussi dynamique, très favorable aux vendeurs du fait d’une demande en constante augmentation. Les biens se vendent en moyenne en 2 et 3 mois actuellement contre près de 6 mois auparavant. Pour certains types de logements, la vente peut même prendre quelques heures seulement.

Quels sont les prix pratiqués à Juan-les-Pins ?

Un studio se vend entre 130 et 150 000 €. Pour un T2, il faut compter entre 200 à 250 000 €. Un beau T4 avec vue mer peut atteindre, quant à lui, plus de 600 000 €.

Le marché de la location suit-il la même tendance ?

Il est effectivement assez actif. Le télétravail a permis à des personnes de venir s’installer sur la Côte d’Azur. La proximité de Sophia Antipolis attire de nombreux ingénieurs étrangers. Enfin, la présence de l’école de commerce SKEMA attire un grand nombre d’étudiants sur notre secteur.

« Le marché locatif est très concurrentiel »

Quel est le niveau de loyer pratiqué à Juan-les-Pins ?

Pour un 2 pièces meublé, il faut compter entre 850 et 890 € environ. La demande pour les T3 et T4 est élevée. Les prix s’en ressentent, puisqu’ils atteignent 1 300 à 1 500 € selon le secteur et les prestations offertes.

Avez-vous noté des évolutions suite à la crise sanitaire ?

L’attractivité de Juan-les-Pins s’est, sans aucun doute, renforcée avec la mise en place du télétravail. Avant et après les différents confinements, nous avons d’ailleurs observé de forts rebonds sur l’ensemble de notre secteur. Le Covid-19 et les restrictions sanitaires nous ont par ailleurs poussés à faire évoluer nos techniques de vente. Nous avons ainsi développé de nombreux outils digitaux, permettant notamment les visites en ligne.

Auriez-vous des conseils à donner aux futurs acheteurs ?

Il faut impérativement contacter un ou plusieurs professionnels sur place pour être correctement orienté en fonction de son projet d’achat. Il est également très important de suivre les annonces et de se mettre des alertes afin d’être réactif.

Le prix immobilier à Juan-les-Pins est de 5 200 €/m², environ.

À quelle période faut-il vendre ou d’acheter à Juan-les-Pins ?

Pour l’achat, il n’y a plus vraiment de saisons. Les clients viennent de partout, tout au long de l’année. En revanche, le niveau de nos ventes diffère selon la saison.

Comment envisagez-vous l’avenir du marché immobilier ?

Le marché de l’immobilier sur Juan-les-Pins restera, comme ces dernières années, dynamique et actif, on prévoit une très belle année 2022.

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Nous existons depuis janvier 2015. Nous sommes spécialisés sur notre quartier, ce qui nous permet de développer une expertise très pointue. Être visible et communiquer efficacement sont pour nous, à la fois un sacré défi et une absolue nécessité. Nous misons aussi sur notre réactivité par rapport au marché et les moyens mis en place comme les outils digitaux.

Image portrait
Image
Laurent Noiret
Laurent Noiret
Gérant, Tanit Immobilier, 41 chemin Tanit, 06160 Juan-les-Pins

A la une !