« En Provence Verte, les maisons à la vente sont de plus en plus rares »

09 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La crise sanitaire a modifié les exigences des particuliers, avides de maisons avec un extérieur. Or ces biens viennent cruellement à manquer en Provence Verte selon Jérôme Chiapello, directeur de l’agence Carcès Immobilier, qui témoigne des changements entraînés par la crise.

Image
village-salernes-seloger
La Provence verte : un arrière-pays varois doté d’une forte proportion d’espaces naturels. © Philippe Paternolli – Shutterstock

Quels sont les secteurs les plus convoités de l’Agglomération Provence Verte ?

On ne peut pas dire qu’un village se démarque plus que les autres dans notre secteur, car ils ont tous leur charme et leurs atouts. L’acquéreur sera davantage attentif aux caractéristiques intrinsèques du bien et à son environnement immédiat plutôt qu’à la commune dans laquelle il se situe.

Et quelles sont ces principales caractéristiques ?

Notre clientèle recherche avant tout la tranquillité, de l’espace et une qualité d’environnement supérieure, ce qu’apporte indéniablement le secteur de la Provence Verte. Il est bordé à l’ouest par la montagne Sainte-Victoire et arrosé par le fleuve Argens. C’est donc un environnement naturel riche et au climat tempéré très agréable, idéal pour les particuliers en quête de calme et d’une vie plus éloignée du stress citadin.

Le prix immobilier à Carcès est 2 770€/m², environ.

Quel est le type de bien qui a été le plus demandé et qui s’est le mieux vendu l’année passée ?

Sans hésitation, la maison individuelle avec jardin, que ce soit pour de la résidence principale ou pour de la résidence secondaire. Comme je vous le disais précédemment, les acquéreurs ont plus que jamais besoin d’indépendance, de calme et d’un extérieur pour pouvoir prendre l’air tout en étant chez eux. L’essor du télétravail a propulsé cette tendance qui ne devrait pas faiblir à mon sens.

Pourriez-vous nous donner des exemples de prix de biens à la vente à Carcès ?

Il est important de préciser en premier lieu que les appartements ne représentent pas une portion très importante des biens disponibles à Carcès, ce sont plutôt des maisons. Pour un studio, il faut compter un budget compris entre 45 000 et 60 000 € et pour un T2 de 70 000 à 90 000 €. Les surfaces plus grandes comme les T3 oscillent entre 90 000 et 120 000 €, alors que pour un T4 la fourchette s’étend de 120 000 à 150 000 €. Concernant les maisons, les prix moyens tournent entre 250 000 à 400 000 €. Quant à une villa d’exception, il faut plutôt compter entre 500 000 et 900 000 €.

Existe-t-il un moment idéal pour l’achat ou la vente immobilière dans votre secteur ?

On peut acheter ou vendre ici véritablement toute l’année, il n’y a plus de période creuse. D’ailleurs, de plus en plus d’acquéreurs viennent visiter les biens durant l’hiver, considéré comme la période la plus triste de l’année, en se disant que si le bien leur plaît en cette saison, cela ne pourra être que mieux le reste de l’année !

Quel conseil pour une personne ayant le projet d’acheter ou d’investir en Provence Verte ?

Concernant les recherches, il est important de garder à l’esprit que l’environnement du bien acheté est aussi important que le bien lui-même, qu’il soit immédiat ou communal. Il faut également réussir à se projeter sur le long terme et définir si le bien acheté peut plaire à d’autres pour se revendre plus facilement, au cas où.

Image portrait
Image
Jérôme Chiapello
Jérôme Chiapello
Carcès Immobilier, 15 rue Maréchal Joffre, 83570 Carcès
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !