« À Saint-Raphaël et à Fréjus, le nombre de permis de construire chute »

08 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sur le secteur de Fréjus et de Saint-Raphaël, la demande est forte sur le marché de l’immobilier neuf. Selon Marc Viale, Directeur commercial d’Andélim, les programmes se vendent vite et l’offre se raréfie.

Image
A Fréjus-Saint-Raphaël, l'offre de logements neufs est insuffisante pour répondre à la demande. © Olezzo – Getty Images
À Fréjus et à Saint-Raphaël, l'offre de logements neufs est insuffisante pour répondre à la demande. © Olezzo – Getty Images

Quelle est la dynamique du marché du neuf sur Saint-Raphaël ?

Le nombres de permis est en net recul sur notre secteur. Nous constatons le même phénomène que sur le marché de l’ancien, c’est-à-dire une demande importante en résidence principale comme secondaire mais un stock faible. Les programmes se vendent vite et bien. À titre d’exemple, nos deux derniers programmes, « Palm Roc » et « Aves Résidence » ont été claustrés 9 mois avant la livraison.

Certains secteurs sont-ils particulièrement porteurs ?

Pas vraiment, du fait du manque de permis de construire. Toutefois, de nombreuses communes mettent en place des OAP (Orientations d'Aménagement et de Programmation). Il s'agit des souhaits d’aménagement urbain des communes. Pour faire simple, les collectivités ciblent un quartier à réhabiliter ou à bâtir avec un cahier des charges spécifique.

Quels sont les biens les plus demandés par les acquéreurs ?

Les grands volumes de manière générale, avec de grands extérieurs. Par exemple, les 2 pièces de plus de 50 m² pour la résidence secondaire et les 3 pièces de plus 80 m² pour la résidence principale.

Quels sont les quartiers à privilégier pour investir dans le neuf ?

Notre activité de promotion est essentiellement localisée sur Saint-Raphaël. Les quartiers les plus recherchés par les investisseurs sont le centre-ville, Valescure et Boulouris.

À Fréjus, près de 7 logements sur 10 sont des appartements.

Quels programmes commercialisez-vous actuellement à Saint-Raphaël et Fréjus ?

Nous commercialisons nos programmes bien évidement, avec, notamment, le lancement d'une nouvelle réalisation au cœur de ville pour la rentrée, mais nous avons également une activité de commercialisation. Nous proposons donc les programmes de nos confrères promoteurs. Nous sommes en mesure de proposer la quasi-totalité des programmes neufs sur Fréjus et Saint-Raphaël.

Pouvez-vous présenter votre agence en quelques mots ?

Andélim souhaite être reconnu par ses clients et ses partenaires pour son professionnalisme, sa fine connaissance du marché immobilier et son sens du compromis pour aboutir au résultat. Pour ce faire, nous essayons d'allier le meilleur d'un groupe national (pour les méthodes de travail, la communication, la formation technique et juridique...) et d'une structure familiale, en favorisant le bien-être de nos collaborateurs et la souplesse dans la négociation.

Image portrait
Image
Marc Viale d'Andélim.
Marc Viale
Directeur Commercial au sein de l'agence Andélim.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !