Cet automne, c'est décidé : j'achète un bien immobilier pour le mettre en location

Blandine Rochelle 17 oct 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Être propriétaire bailleur est une démarche financièrement et socialement gratifiante. Cette démarche permet de créer un flux de revenus passifs, de se constituer un patrimoine et d’aider à répondre à la demande locative croissante. Cependant, pour mener à bien votre projet d'investissement immobilier locatif, il est essentiel de bien se préparer et de prendre les bonnes décisions au bon moment. On vous indique la marche à suivre.

Image
Un couple visite un appartement
Pensez à mettre en place dès le départ des relations pérennes avec vos locataires. © Getty
Sommaire

Définissez vos objectifs

La première étape dans votre projet de devenir bailleur consiste à clarifier vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous investir dans l’immobilier locatif ? Voulez-vous générer des revenus supplémentaires ? Pour épargner pour votre retraite ? Pour créer du patrimoine à long terme ? Comprendre vos motivations vous aidera à orienter vos décisions.

Établissez un budget

Avant de vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, établissez un budget réaliste. Cela inclut non seulement le montant de votre apport, les dispositifs fiscaux et les aides financières éventuels et le coût d’achat de la propriété, mais aussi les frais de rénovation, d’entretien, d’assurance, ainsi que les impôts fonciers. Assurez-vous enfin de bénéficier d'une marge de manœuvre pour faire face à d’éventuelles dépenses imprévues.

Effectuez des recherches approfondies

La localisation est cruciale dans l’immobilier locatif. Recherchez des quartiers où la demande locative est forte, où les taux de criminalité sont faibles, et où les transports, les écoles et les commodités sont accessibles. Étudiez également les tendances du marché immobilier local pour identifier les opportunités. Selon la méthode que vous choisissez pour la gestion locative,de votre logement (en solo ou via une agence immobilière), privilégiez un emplacement à proximité de l’endroit où vous vivez pour faciliter ces démarches.

Analysez la rentabilité de votre investissement

Lorsque vous trouvez une propriété qui vous intéresse, faites une analyse approfondie de sa rentabilité. Calculez les revenus locatifs potentiels, déduisez les dépenses, et assurez-vous que l’investissement soit viable sur le long terme. N’oubliez pas de prendre en compte le taux d’occupation, les taux d’intérêt et l’inflation.

Suivez de près le paiement des loyers, et tenez-vous prêt(e) à relancer le locataire si besoin. Une assurance loyers impayés peut également constituer un plus pour vous prémunir des répercussions financières d'un défaut de paiement de votre locataire.

Obtenez un financement adéquat

Partez en quête d'un prêt immobilier en faisant idéalement appel à un courtier qui va comparer les différentes offres pour vous et négociera des termes avantageux pour votre compte. Le courtier va vous aider à monter un dossier de demande de prêt solide et dans les meilleures conditions, et vous accompagnera tout au long du processus de demande et d’obtention de prêt jusqu’à décrocher la meilleure offre, au meilleur taux, pour la durée optimale et avec une assurance avantageuse.

Proposez un logement décent et de qualité

Pour attirer les candidats à la location et rester dans le cadre légal, il est nécessaire que votre logement soit mis en valeur. Effectuez des travaux quand c’est nécessaire, installez des équipements utiles et de qualité, apportez une décoration soignée… Bref, valorisez votre bien !

Il est important de faire la différence avec les autres locations, d'autant qu’un appartement de qualité vous vaudra également des rapports pérennes avec des locataires satisfaits.

Préparez-vous à assurer (ou à déléguer) la gestion locative

La gestion locative est un aspect exigeant et chronophage de la location immobilière. Il faut être prêt à rédiger une annonce attractive, répondre aux prospects, les recevoir pour les visites, étudier et comparer les différentes candidatures, choisir un locataire, rédiger et signer le bail, réaliser les états des lieux d’entrée et de sortie, demeurer dans l’échange avec le locataire, tout au long de la location, rester alerte quant aux travaux et réparations, percevoir les loyers, faire du recouvrement lorsque c’est nécessaire, etc. Idéalement, il peut être judicieux de solliciter l’aide d’un agent immobilier de quartier qui va tout prendre en main - pour votre compte - la gestion locative de votre bien et vous libérer un temps précieux.

Prenez en comte les aspects légaux et fiscaux

La location immobilière comporte des obligations lnon seulement égales mais aussi fiscales. Assurez-vous de comprendre les lois et réglementations qui s’imposent, ainsi que les implications fiscales de votre investissement. Il peut être judicieux de consulter un avocat ou un expert en fiscalité afin de comprendre les tenants et les aboutissants de votre investissement et partir dès le départ avec de bonnes bases.

Il est également conseillé de rester en veille juridique et informationnelle, car les règles et lois qui encadrent la location évoluent régulièrement.

Restez patient et réaliste

L’immobilier locatif fait partie des investissements dits à long terme. Ne vous attendez pas forcément à des gains importants immédiats ni à un rapide retour sur investissement. Soyez prêt(e) à faire face à des défis et des revers, et gardez un œil sur vos objectifs à long terme.

Soyez toujours préparé pour les urgences, comme un incendie ou un dégât des eaux, notamment en souscrivant une assurance propriétaire non-occupant qui va vous couvrir un cas de sinistre.

Déposez votre annonce de location sur SeLoger
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !