6 astuces faciles à mettre en œuvre pour valoriser votre maison avant de la vendre

Laetitia Lapiana
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous vous apprêtez à vendre votre maison pour de nouveaux projets de vie et vous souhaitez vous lancer dans une opération séduction auprès des visiteurs et optimiser le prix de vente de votre bien ? Des précieux conseils issus du home staging aux travaux de rénovation énergétique pour un meilleur DPE, voici toutes nos astuces pour mettre en valeur votre maison et, pourquoi pas, réaliser une plus-value.

Image
Un salon
On vous explique comment mettre en valeur votre maison avant de la proposer à la vente. © murattellioglu
Sommaire

Sobriété, propreté, neutralité : place aux volumes et à la clarté

Vous connaissez le dicton « les goûts et les couleurs ne se discutent pas ». En l’occurrence, la personnalisation de votre décoration et vos choix d’aménagement si particuliers ne sont peut-être pas à la convenance de vos visiteurs potentiels, voire empêchent la lisibilité de vos espaces. Pour leur permettre de se projeter au maximum et déclencher le fameux coup de cœur en deux minutes chrono, l’idée phare va consister à créer une ambiance neutre et attractive pour le tout-venant : 

  • Proscrire murs et plafonds aux couleurs criardes et bariolées. Trop chargées et « tape-à-l’œil », elles réduisent l’espace et peuvent vite créer un effet repoussoir. 
  • Pour faire l’unanimité, rien de mieux que des couleurs neutres : blanc, gris clair, taupe, tanins chauds..., surtout dans les pièces de vie, afin d’optimiser la sensation d’espace et de clarté. 
  • Les tendances actuelles n’interdisent pas la couleur, même audacieuse, sur un mur d’accent pour capter le regard. 
  • Penser à créer des rappels avec des objets et accessoires déco ou de textiles dans les mêmes teintes, ce qui apporte de la chaleur et de la cohérence à l’ensemble.

Dépersonnaliser, c'est la clé pour plaire au plus grand nombre

Avec le temps, nos maisons peuvent se transformer en véritables cavernes d’Ali Baba, avec un entassement spectaculaire d’objets déco en tout genre. Alors même si ces bibelots ont une valeur affective, il y a là de quoi faire fuir les visiteurs. Le meilleur conseil sera de désengorger le plus possible les pièces de la maison pour préserver les volumes et clarifier l’ensemble. Quelques étapes clés pour vous aider à désencombrer votre maison : 

  • Faire un premier tri pour vous séparer de ce dont vous n’avez plus besoin ou qui est de trop, que vous pouvez donner, revendre ou stocker dans la cave ou le grenier. 
  • Déplacer les gros meubles qui encombrent une pièce, dans des espaces plus vastes ou les ranger à la cave le temps des visites. 
  • Ne conserver au final qu’un minimum d’objets et accessoires. 

Veiller à regrouper ceux qui se marient le mieux entre eux, par leurs couleurs, leurs formes ou leur texture, tout en les agençant de façon un peu asymétrique et d’éviter les agencements linéaires, qui rendent le tout monotone et froid.

Pour faire d’une pierre deux coups, rien de tel qu’un grand « remue-ménage » de printemps pour vous permettre d’anticiper, dans la foulée, votre déménagement à venir en mettant dans les cartons objets et broutilles qui encombrent votre maison.

Petits travaux : haro sur les détails qui fâchent

La propreté et le bon entretien d’une maison sont un point rassurant pour les futurs acquéreurs, car ils sont le signe du soin constant apporté au bien, ce qui laisse présager qu’il n’y aura pas de « mauvaises surprises ou de vices cachés. Alors exit tous les petits détails synonymes d’usure et de détérioration, joints sales, carreaux ébréchés, carrelages abimés, trous et autres fissures au mur, fils électriques qui pendouillent, robinet qui fuit... Autant d’éléments qui peuvent faire mauvaise impression, voire être utilisés comme levier de négociation pour faire baisser le prix de vente.

Cuisine et salle de bains, des pièces stratégiques

Une attention particulière est à porter à la cuisine et à la salle d’eau, surtout si elles sont vieillottes et peu fonctionnelles. Les petits budgets pourront s’inspirer du home staging pour repeindre les vieux carrelages des années 1970 avec des résines neutres ou de couleur, remplacer les poignets des meubles, les plans de travail usités, les vasques et la robinetterie d’un autre temps, voire ajouter des modules de rangement fonctionnels et des touches déco subtiles et chaleureuses.

Pour ceux qui souhaitent engager des travaux de rénovation plus cossus, une cuisine et une salle de bains fonctionnelles, bien équipées et agencées peuvent faire toute la différence dans l’estimation de votre maison et déclencher le fameux coup de cœur.

Autre atout majeur dans la manche du vendeur, si votre maison dispose de combles, les aménager a minima (sols, plafonds, électricité) permettra d’augmenter la surface habitable et donc le prix de vente !

Jardins et extérieurs, le Graal des acquéreurs 

Depuis la crise sanitaire, la présence d’un extérieur est devenue un critère prioritaire pour nombre d’acquéreurs. Votre jardin doit donc être accueillant, bien entretenu et soigné pour taper dans l’œil des visiteurs et venir en renfort de la première bonne impression. Pour ce faire, rien de plus simple :

  • rangez tout ce qui doit l’être,
  • tondez la pelouse, taillez arbres, arbustes et haies,
  • pensez aux luminaires extérieurs, y compris les guirlandes solaires, qui peuvent ajouter un charme certain à l’ambiance.

La performance énergétique, un critère de choix !

Au même titre que la surface ou l’emplacement, la performance énergétique fait désormais partie des principaux critères qui définissent la valeur d’un bien. Plus-value ou décote, tout dépend du classement au DPE (diagnostic de performance énergétique).

Avec les applications de la loi Climat & Résilience, les logements classés F à G sont aujourd’hui considérés comme des « passoires thermiques », dont la mention est devenue obligatoire sur les annonces immobilières depuis janvier 2022. Alors si votre maison affiche un DPE moyen (D, E) ou, pire, si elle entre dans la catégorie des passoires, il est vivement conseillé d’améliorer ce score, afin de faciliter la vente et d’optimiser son prix. Certes, cela requiert d’engager des travaux de rénovation énergétique coûteux : isolation des combles, des portes et des fenêtres, installation d'une chaudière..., mais le jeu peut clairement en valoir la chandelle. C’est un fait, les acquéreurs soucieux de l’étiquette énergie sont de plus en plus nombreux, une large majorité d’entre eux ne visitant plus que les biens affichant un bon score énergétique. Le DPE est d’ailleurs devenu un critère de recherche avec lequel il faut compter.

À noter qu’en vue d’une revente, il n’est pas nécessaire d’opter pour un bouquet de travaux mais juste pour les plus bénéfiques afin de gagner quelques points au classement du DPE et valoriser ainsi son bien. Plusieurs aides à la rénovation énergétique permettent de financer en partie ces travaux, comme MaPrimeRenov, l'éco-PTZ ou les chèques énergie.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
34
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vendre-maison-atouts-valoriser-seloger
Vendre
Si vous avez pour projet de vendre votre maison, vous espérez sans doute le faire au meilleur prix et multiplier les visites pour pouvoir choisir les futurs acquéreurs. Mais pour générer des coups de...
Image
Il est essentiel de se sentir en phase avec l'agent immobilier et d'écouter son feeling. © Ridofranz - Getty images
Vendre
Vendre un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie d’une personne, qu’il s’agisse de vendre un appartement, une maison, ou même un terrain. Choisir la bonne agence immobilière pour vous...
Image
Un vice caché n'est pas forcément connu du vendeur au moment de la vente. © aquaArts studio - Getty images
Vendre
Il n’est pas rare de vouloir effectuer des travaux avant de vendre son bien immobilier. Or, il est nécessaire de faire contrôler la qualité de ces travaux afin d’avoir la certitude qu’aucun vice caché...
Image
terre agricole dans le Gers
Vendre
Les prix des terrains agricoles ont, en moyenne, augmenté de 60 % ces 20 dernières années. Des chiffres qui témoignent de l'attractivité de ce type d'investissement. Vous êtes propriétaire d'un...