Vendre en direct ou passer par un professionnel de l’immobilier ?

Xavier Beaunieux 29 nov 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous envisagez de vendre votre logement ? Vous vous demandez s’il est préférable de passer par un professionnel de l'immobilier ou de vendre entre particuliers ? Pour vous aider à faire un choix, SeLoger vous présente les avantages de chacune des options. C’est parti !

Image
Un couple devant un ordinateur
Vendre son bien immobilier en direct ou en passant par un professionnel… Que choisir ? © Getty
Sommaire

Vendre sa maison ou son appartement en direct : une bonne idée ?

La principale motivation pour vendre entre particuliers est d’éviter de payer des honoraires. Ils viennent gonfler le prix d’achat de votre maison ou de votre appartement, le rendant moins attractif face aux autres biens à vendre. En étant plus compétitif, vous augmentez vos chances de trouver des acquéreurs plus rapidement.

En France, les frais d’agence immobilière s’élèvent à 5,2 % hors taxe du prix de vente des logements. Les honoraires sont facturés :

  •  « charge vendeur »,
  • ou « charge acquéreur ».

En pratique, cela n’a pas d’impact sur le prix réellement perçu par le vendeur et réglé par l’acquéreur. Les honoraires sont établis par les agences immobilières de manière assez libre. Dans la plupart des cas, les commissions progressent suivant le prix de la maison ou de l’appartement. Plus il est faible, plus la part des honoraires est proportionnellement élevée. Au sein des villes tendues, les frais d’agence sont de 7,5 % pour des transactions comprises entre 55 000 € et 115 000 €, et 8,5 % dans les communes plus « détendues ». À l’opposé, pour des transactions supérieures à 298 000 €, les honoraires moyens ne dépassent pas les 4,5 %, en zone tendue comme détendue.

Vendre sans avoir recours aux services d’un professionnel de l’immobilier ne vous dispense pas de régler notamment les frais liés aux diagnostics immobiliers. Pour rappel, les prix varient d’un diagnostiqueur à l’autre. Ils ne sont pas réglementés par l’État.

Vendre entre particuliers : quels sont les risques à connaître ?

Opter pour la vente de votre bien immobilier de particulier à particulier n’est pas dénué de risques. En voici les principaux :

  • Engager sa responsabilité personnelle en cas de non-respect de l’obligation d’information. 
  • Surestimer ou sous-estimer son bien peut avoir de lourdes conséquences. En éveillant la méfiance des potentiels acquéreurs, la sous-estimation les décourage de visiter votre logement. Vous risquez aussi un contrôle si l’administration fiscale soupçonne une tentative de diminuer artificiellement la base imposable des taxes pour la vente. À l’inverse, une surestimation conduit à une baisse, voire une absence totale de visites. Cela a pour effet d’allonger les délais de vente. En outre, les acheteurs sont susceptibles de négocier davantage le prix que prévu.
  • Faire soi-même tout le travail de l’agent immobilier, de la rédaction de l’annonce à l’organisation des visites, en passant par la négociation avec les acquéreurs. Ces tâches nécessitent d’être compétent et patient.
  • Mal communiquer sur la vente de votre maison ou appartement. Une annonce manquant de visibilité réduit le nombre d’acquéreurs potentiels touchés.

Pourquoi passer par un pro pour vendre son bien immobilier ?

En passant par une agence immobilière, vous réglez des honoraires. Comme nous l’avons vu précédemment, ils représentent environ 5,2 % du prix de vente. Ces frais correspondent à différentes prestations. Ils vous permettent de sécuriser la transaction, mais aussi de vendre votre logement dans les meilleures conditions (prix, délais…). 

Découvrez les services couramment proposés par les professionnels de l’immobilier dans le cadre d’une vente immobilière : 

  • Des conseils d’un expert du marché immobilier local à chaque étape du processus de vente, jusqu’à la signature de l’acte authentique. Ils vous aident à prendre des décisions éclairées, en toute connaissance de cause ;
  • Une estimation de votre bien, basée sur des critères objectifs ;
  • La mise en place du dispositif de communication globale (rédaction et diffusion de l’annonce, choix des supports de communication adéquats, sélection des porteurs d’un projet d’achat ou de location, organisation des visites, négociation, accompagnement chez le notaire… );
  • La rédaction des offres, des contre-offres ;
  • L’accès à une base d’acquéreurs potentiels qualifiés et  sélectionnés.

Lors de la vente de votre bien immobilier, une question se pose : vendre de particulier à particulier ou faire appel à un intermédiaire ? Dans le premier cas, vous ne réglez pas d’honoraires mais vous vous privez des services d’un expert. Toutefois, vous vous exposez à de nombreux risques. Dans le second cas, vous payez des honoraires, mais bénéficiez de solides garanties et êtes accompagné par un spécialiste de l’immobilier. À vous de choisir !

Vendez votre bien avec une agence ou entre particuliers
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Vendre ou louer son appartement
Vendre
Vous êtes propriétaire d’un appartement, et vous aimeriez procéder à une transaction immobilière prochainement ? Que vous optiez pour une vente ou pour une location, vous devez déterminer les forces...
Image
bâtiment agricole campagne
Vendre
Considéré comme une construction prévue pour l’exploitation agricole ou l’élevage, le bâtiment agricole devient de plus en plus fréquemment le sujet de transactions immobilières. Cette tendance s...