« Le niveau de performance énergétique est essentiel pour les acquéreurs parisiens »

30 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À Paris, le marché immobilier est très tendu et les prix se maintiennent. Toutefois, les logements mal isolés sont davantage susceptibles de faire l’objet d’une négociation, selon Steve Azran, de l’agence Hempton Paris Immobilier.

Image
Il est parfois préférable de réaliser des travaux d’isolation avant de vendre son logement.
Même dans la capitale et l'Ouest parisien où le marché de l'immobilier fait montre d'une belle dynamique, il est préférable de réaliser des travaux d'amélioration de la performance énergétique avant de vendre un logement. © Pascale Gueret - Getty Images

Sur quel secteur intervenez-vous ?

Nous intervenons sur Paris et l’Ouest de la région parisienne. Nous sommes une agence familiale implantée depuis plus de 20 ans dans le 16e arrondissement de la capitale. Si nous disposons d’une forte notoriété locale, nous travaillons, également, beaucoup avec la clientèle étrangère.

En moyenne, le prix immobilier à Paris atteint 10 877 €/m².

Comment se comporte le marché parisien ces derniers mois ?

Nous avons constaté un grand nombre d’acquéreurs. Nous n’avons, actuellement, pas assez de biens pour répondre à cette forte demande. Les prix sont en hausse constante sur notre secteur d'intervention. Toutefois, nous constatons que, suite à la nouvelle réglementation DPE, les acquéreurs sont très regardants quant aux performances énergétiques des biens qu’ils visitent. Les logements disposant d’une étiquette F ou G sont davantage susceptibles d'être négociés. Il est parfois préférable de réaliser des travaux d’isolation avant la mise en vente de son logement afin de bénéficier d’une meilleure notation énergétique.

Quels sont les quartiers les plus recherchés ?

Le 16e arrondissement, sur lequel nous intervenons principalement, et l’ensemble de l’Ouest parisien restent très demandés. La proche couronne, comme Levallois-Perret, Boulogne-Billancourt et Neuilly-sur-Seine sont également des communes très prisées par les candidats à l’accession. En effet, les prix élevés de la capitale contraignent certains acquéreurs à devoir s’éloigner, en particulier s’ils veulent un espace extérieur.

Quels sont les délais de vente ?

Pour les biens immobiliers qui sont proposés au prix du marché, nous recevons, généralement, une offre dans la semaine. En règle générale, il faut compter de un à deux mois pour trouver un acquéreur. Les délais de réalisation de la promesse de vente chez les notaires peuvent être assez longs et nous recommandons fortement aux vendeurs de réunir l’ensemble des documents nécessaires en amont.

À Levallois-Perret, 97 % des biens sont des appartements.

Comment les prix de vente ont-ils évolué à Paris ?

Nous constatons une augmentation des prix de vente depuis le premier confinement alors que nous nous attendions à un effet inverse. Cette augmentation est particulièrement marquée sur une certaine catégorie de biens très recherchés. Les récentes annonces de hausse des taux de crédit immobilier ont eu pour effet de booster les recherches des acquéreurs. Ceux-ci veulent pouvoir bénéficier des taux encore bas même si les établissements bancaires prêtent plus difficilement depuis quelques mois. En parallèle, nous constatons une importante demande d’expatriés mais aussi d’impatriés suite au Brexit. Enfin, les taux de change sont très favorables aux Américains. Autant de facteurs qui continuent de générer des ventes records à Paris.

Image portrait
Image
Steve Azran
Steve Azran
Directeur de l'agence Hempton Paris Immobilier, 20 rue Scheffer, 75016 Paris
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !