Pourquoi ma maison tarde-t-elle à se vendre ? Les 4 points à checker en priorité

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous avez mis votre maison en vente et elle tarde à trouver preneur ? S’il est normal de vous inquiéter, il n’y a rien de rédhibitoire ! Prix de vente, annonce, mise en valeur…, les conseils à suivre pour rectifier le tir et réussir à vendre votre bien au plus vite.

Image
Pour attirer les porteurs de projets, une bonne estimation est essentielle. © littleclie - Getty Images
Pour attirer les porteurs de projets, une bonne estimation est essentielle. © littleclie - Getty Images
Sommaire

Ma maison ne se vend pas. Quand tirer la sonnette d’alarme ?

Vous avez l’impression de rencontrer des difficultés pour vendre votre maison…, mais est-ce vraiment le cas ? Mettez-vous réellement plus de temps que la normale à trouver un acquéreur ? En réalité, il n’existe pas de véritable règle en la matière. Si on estime à environ 3 mois le délai de vente moyen en France, ce dernier peut varier selon la ville. À titre d’exemple, à Rouen, il faut compter 45 jours pour vendre un bien immobilier en moyenne, selon les données récoltées par SeLoger…, alors qu’il faut en moyenne 108 jours – soit plus de 3 mois et demi – à Tourcoing et à Tours. Bien entendu, il ne s’agit là que de moyennes. Les délais de vente dépendent de nombreux facteurs, notamment le type de bien (maison, appartement, etc.), le prix de vente, l’état général de l’habitation, le quartier… et la conjoncture immobilière. Ainsi, dans une période où les taux d’emprunt augmentent et les conditions d’octroi des crédits se durcissent, les délais de vente ont tendance à augmenter, en raison de la baisse du nombre d’acquéreurs. A contrario, si les taux et les prix sont stables ou à la baisse, les délais de vente se réduisent face à l’afflux d’acquéreurs. D’une manière générale, on estime qu’il faut s’inquiéter si vous avez peu de visites (voire aucune) et si vous n'avez pas reçu d’offres raisonnables au bout de 3 mois de commercialisation.

Si vous n'avez reçu aucune demande de visite après quelques semaines, c’est probablement que le prix est trop élevé.

Prix de vente : l’importance de l’estimation

Si votre maison ne s'est pas vendue au bout de 3 mois, le prix de vente est l’un des facteurs à prendre en compte. En effet, si elle a été surestimée, il y a peu de chances que le processus de vente puisse s’enclencher… et encore moins aboutir. Autrement dit, si le prix de vente affiché est trop élevé, les chances de recevoir de nombreuses visites et des offres sont presque inexistantes, surtout si une maison similaire à la vôtre est également en vente, mais au prix du marché. Le risque principal d’une mauvaise estimation est que le bien reste de nombreux mois sur le marché... et que les personnes potentiellement intéressées en déduisent alors qu’il ne trouve pas preneur, car il comporte des défauts. Pour ne pas rater votre mise en vente, il est recommandé de confier l’estimation de votre maison à un ou plusieurs professionnel.s du secteur. Si vous avez déjà mis en vente votre bien par vos propres moyens il y a plusieurs mois, il n’est pas trop tard pour demander les conseils d’une agence, qui pourra relancer la commercialisation après une révision de prix.

Et si vous deviez revoir votre stratégie de commercialisation ?

En dehors du prix de vente, il est important de soigner la stratégie de commercialisation de votre maison. Si vous n’avez pas de touches concrètes après plusieurs semaines et que le prix de vente est conforme au marché, faites attention à la qualité des photos intégrées dans votre annonce. Les photos constituent le premier contact qu’auront les acquéreurs potentiels avec votre bien immobilier. Ce sont elles qui leur donneront envie ou non d’en savoir plus sur votre maison, et donc potentiellement de déclencher des visites. Pour réaliser des photos attrayantes, il est essentiel de ranger et nettoyer votre maison au préalable. Elle doivent être prises de préférence de jour, et pendant une journée ensoleillée pour plus de luminosité. Attention également au texte de votre annonce : si le descriptif de votre bien n’est pas clair et ne donne pas tous les détails indispensables (prix, surface, nombre de pièces et de chambres, emplacement, DPE, etc.), les acquéreurs ne chercheront pas à en savoir plus. Là encore, que ce soit pour les photos ou l’annonce, recourir aux services d’une agence est le meilleur moyen de mettre en valeur votre maison et de la démarquer de la concurrence.

Faire appel à un professionnel de l’immobilier vous permettra d’estimer votre bien au juste prix et de bénéficier d’une visibilité boostée.

Comment valoriser un bien « dans son jus » ?

Si votre bien est en vente au bon prix et que votre annonce est attrayante, il faut chercher ailleurs les raisons qui expliquent cette absence d’offres. Votre maison est encombrée ? La décoration est trop personnelle et/ou datée ? N’hésitez pas à opter pour le home staging. En vogue depuis quelques années, il vous permettra d’accroître l’attrait de votre bien, sans pour autant dépenser des sommes importantes. Le home staging peut consister à modifier l’organisation des pièces pour donner plus de lisibilité aux espaces et aux volumes, à désencombrer certaines pièces, à dépersonnaliser la décoration, ou encore à effectuer quelques menus travaux pour réparer les petits défauts qui peuvent envoyer un signal négatif aux visiteurs (remplacement d’un interrupteur défectueux, peinture d’une pièce, etc.). Gardez à l’esprit que la première impression fait toute la différence. En revanche, ne vous lancez pas dans de gros travaux (remplacement de la toiture, rénovation complète de la salle de bains…), qui vous coûteront plus cher qu’ils ne vous rapporteront lors de la vente. Vous pouvez toutefois les faire chiffrer pour encadrer les négociations. En effet, la plupart du temps, le coût effectif des travaux est moins élevé que ce que les acquéreurs imaginent.

Selon une étude de SeLoger, 40 % des acheteurs considèrent un mauvais DPE comme un levier de négociation.

Vendez votre bien avec une agence ou entre particuliers
Cet article vous a été utile ?
9
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vendre-maison-atouts-valoriser-seloger
Vendre
Si vous avez pour projet de vendre votre maison, vous espérez sans doute le faire au meilleur prix et multiplier les visites pour pouvoir choisir les futurs acquéreurs. Mais pour générer des coups de...
Image
Il est essentiel de se sentir en phase avec l'agent immobilier et d'écouter son feeling. © Ridofranz - Getty images
Vendre
Vendre un bien immobilier est une étape essentielle dans la vie d’une personne, qu’il s’agisse de vendre un appartement, une maison, ou même un terrain. Choisir la bonne agence immobilière pour vous...
Image
Un vice caché n'est pas forcément connu du vendeur au moment de la vente. © aquaArts studio - Getty images
Vendre
Il n’est pas rare de vouloir effectuer des travaux avant de vendre son bien immobilier. Or, il est nécessaire de faire contrôler la qualité de ces travaux afin d’avoir la certitude qu’aucun vice caché...