Comment vendre sa maison rapidement ?

Comment vendre sa maison rapidement ?

Vous souhaitez vendre votre logement pour acheter plus grand ou partir vivre dans une autre région ? Découvrez les conseils à suivre pour réduire le délai de vente de votre maison.

Vendre sa maison : les étapes clés pour vendre vite

La vente d'une maison repose sur une succession d'étapes clés, que le vendeur doit savoir appréhender pour ne pas être pris au dépourvu. Estimation du bien immobilier, visites, négociation... toutes les choses à savoir avant de mettre sa maison en vente :

  • Vendez seul ou passez par une agence.
  • Réalisez un descriptif précis de votre bien.
  • Fixez le juste prix de votre maison.
  • Préparez votre logement pour la vente.
  • Négociez et finalisez la vente

Vendez seul ou passez par une agence immobilière 

Avant de mettre en vente votre maison, vous devez savoir si vous souhaitez faire appel à un professionnel de l’immobilier ou si vous préférez la vendre par vos propres moyens. Si la vente entre particuliers permet au vendeur comme à l’acheteur d'éviter de payer les frais d'agence, il faut garder à l’esprit qu’une vente immobilière nécessite du temps, de la motivation et de nombreuses connaissances (législation, négociation, etc.). Alors, comment vendre sa maison rapidement ? En passant par une agence ! Vous bénéficierez de l’expertise d’un professionnel de l’immobilier, qui connaît le marché et maîtrise l’ensemble du processus de vente. Du coup, le delai de vente de votre maison sera réduit. De plus, en passant par une agence, vous aurez le choix entre le mandat exclusif et le mandat simple. Le mandat simple vous permettra de confier la vente de votre maison à plusieurs agences, alors que le mandat exclusif suppose que le logement se vendra en exclusivité par une seule agence. Quel que soit le mandat choisi, il est généralement signé pour 3 mois.

  • Vidéo : Comment faire de belles photos de votre logement ?

Bon à savoir

Dans le cadre d’un mandat exclusif, le vendeur devra verser une indemnité à l'agent s’il vend son bien par ses propres moyens.

Réalisez un descriptif précis de votre logement

Avant de réaliser l'annonce de votre bien immobilier, il est fortement conseillé de chercher le titre de propriété signé lors de son acquisition. En plus d’être exigé par le notaire, il permet de retrouver certains éléments et caractéristiques du bien (surface, nombre de pièces, emplacement, etc.). Ce descriptif permettra de rédiger au mieux l’annonce et de mettre en avant les atouts de votre maison, pour réussir à le vendre vite. Par ailleurs, si l'indication de la surface habitable d'une maison n'est pas obligatoire, il est fortement conseillé de la préciser dans l’annonce, dans un souci de transparence. En principe c'est la surface utile qui est indiquée pour exprimer la surface d’une maison. Elle prend en compte le nombre de pièces, les étages, le sous-sol, la cave, etc. La localisation du bien est, elle aussi, essentielle. Il s’agit d’insister sur les points d’intérêt situés à proximité du bien : commerces, écoles, gare, etc.

Fixez un prix réaliste pour réduire le délai de vente de votre maison

Bien positionner le prix de sa maison sur le marché immobilier est primordial car il permettra de la vendre dans les meilleures conditions. Cependant, pour un particulier, il n’est pas évident d’estimer un bien immobilier à sa juste valeur. En effet, cette étape nécessite d’avoir des connaissances pointues du marché immobilier local, c’est-à-dire des prix pratiqués selon différents critères : situation géographique, agencement, année de construction, etc. Par ailleurs, les propriétaires ont souvent tendance à surestimer le prix de leur bien par rapport à des éléments affectifs ou économiques. Il est donc fortement conseillé de faire appel à un professionnel de l’immobilier (agent, expert ou notaire) pour estimer le prix de vente de sa maison. A noter que le prix affiché dans l’annonce devra être légèrement supérieur au prix fixé par le professionnel. Par la suite, si le bien ne trouve pas rapidement preneur, il sera toujours possible d’en baisser le prix.

Combien vaut votre maison ?

Réalisez une estimation de votre maison en ligne et découvrez le prix de votre logement.

Préparez votre maison pour les visites

Le jour de leur visite, les potentiels acquéreurs du bien immobilier doivent pouvoir se projeter dans celui-ci. Il est donc indispensable de valoriser le logement et d’insister sur ses points forts pour réussir la vente. Pour cela, réaliser de gros travaux n'est pas forcément une bonne solution, car ils seront difficilement absorbés dans le prix de vente. Par contre, quelques aménagements de « home staging » peuvent être utiles. Il s’agit avant tout de remettre la maison en bon état et au goût du jour avant les visites. Cela consiste notamment à ranger et nettoyer le logement pour le rendre plus spacieux, à le dépersonnaliser au maximum pour que les acheteurs potentiels puissent se projeter plus facilement, ou encore à repeindre les murs tâchés, à réparer les prises défectueuses, une armoire bancale, etc. A noter que ces prestations sont souvent proposées par les agences immobilières.

  • Vidéo : Comment vendre sa maison rapidement en valorisant ses défauts !

Négociez et finalisez la vente de votre maison

Votre maison a tapé dans l’œil d’un visiteur ? Il va maintenant falloir négocier. En effet, si le vendeur ne peut pas refuser de vendre au prix indiqué dans l'annonce, ce cas de figure est plutôt rare. L'offre d'achat (écrite ou orale) est souvent inférieure au prix affiché et le vendeur peut donc tout à fait la refuser ou négocier. Une fois que vous aurez répondu favorablement à une offre écrite, vous serez engagé à vendre à ce prix, sauf en cas de points de désaccord sur les formalités de la vente. C'est la partie juridique et réglementée (avant-contrat, acte authentique) qui finalise l'opération de vente d'une maison. L'avant-contrat (ou compromis de vente) fixe l'accord du vendeur et de l'acheteur sur la nature du bien vendu, le prix et les conditions de la vente. A noter que la seule condition suspensive obligatoire concerne l'obtention d'un prêt. Par la suite, la signature de l'acte authentique, qui doit obligatoirement se faire chez le notaire, viendra finaliser la vente.

Bon à savoir

Les diagnostics immobiliers obligatoires (DPE, amiante, électricité, gaz, etc.) et le diagnostic assainissement doivent être joints au compromis de vente.